La Mission de l’Immaculée a 100 ans !

Ce dimanche, nous célébrons la Journée Mondiale des Missions. Nous avons aussi fêté la semaine passée les 100 ans de la Mission de l’Immaculée. Celle-ci a été fondée par Saint Maximilien Marie Kolbe le 16 octobre 1917 avec quelques frères alors qu’il était encore étudiant à Rome. Frappé par l’anti-cléricalisme et l’athéisme ambiants, il avait compris que le monde a besoin d’être évangélisé et ré-évangélisé. La Mission de l’Immaculée a pour vocation de sanctifier le monde entier avec l’aide de la Vierge Immaculée. Elle s’inscrit pleinement dans l’esprit franciscain dont la mission est un aspect fondamental. Toutefois, elle est aussi très novatrice car elle s’appuie sur l’idée que l’annonce de l’Évangile passe par Marie. Saint Maximilien a donc eu l’intuition d’un grand mouvement spirituel et marial pour l’évangélisation, c’est-à-dire pour faire connaître l’Amour du Seigneur au monde entier :

« Rendre au Christ le monde entier par l’Immaculée. »

La mission, par amour de Jésus et par amour des hommes, a donc toujours été au cœur des préoccupations de Saint Maximilien Kolbe. Il a également été précurseur dans l’utilisation des médias pour l’évangélisation. Il a ainsi fondé un journal, ‘Le chevalier de l’Immaculée‘, ainsi qu’un couvent ‘maison d’édition’ appelé Niepokalanow (ou cité de l’Immaculée). Il est également parti au Japon et en Inde où, là encore, il a mené des initiatives similaires. De retour en Europe en 1936, il est mort en 1941 en témoin de l’Amour de Dieu dans le camp de concentration d’Auschwitz – Birkenau, en donnant sa vie pour sauver celle d’un père de famille. Nous vous proposons de découvrir sa vie, sa spiritualité et ses initiatives missionnaires, à travers une exposition ‘éphémère’ qui s’est tenue dans le cloître de notre couvent de Narbonne une seule journée : le 15 août 2017.

Cette exposition éphémère a été réalisée à partir de photos fournies par nos frères du couvent Saint Maximilien de Lourdes. Vous pouvez la revivre en images grâce au diaporama ci-après. Nous vous souhaitons une bonne visite !


Vous trouvez de plus amples informations sur la Mission de l’Immaculée ici ainsi que sur la vie et la vocation de Saint Maximilien . Vous pouvez aussi découvrir de nombreuses vidéos sur ces thèmes sur la chaine youtube de la Mission de l’Immaculée en suivant ce lien. Enfin, si l’initiative du P. Kolbe vous touche et que vous souhaitez avoir davantage de renseignements sur un éventuel engagement dans la Mission de l’Immaculée, cliquez ici.

« Seul l’Amour est force de création. »
Saint Maximilien – Marie Kolbe.

Journée mondiale des missions : « Allez et de toutes les nations, faites des disciples »

Aujourd’hui, nous arrivons au terme de la Semaine Missionnaire Mondiale qui se conclut par la Journée Mondiale des Missions. Cette année, elle revêt une saveur particulière puisque nous sommes au cœur d’une année jubilaire. A cette occasion, le Pape François a publié un message où il souligne le lien étroit qui existe entre la mission et la miséricorde, encourageant tous les chrétiens à aller vers les périphéries annoncer la Joie de l’Évangile et la Miséricorde de Dieu pour tous :

« Au cours de cette Journée missionnaire mondiale, nous sommes tous invités à  “sortir”, en tant que disciples missionnaires, chacun mettant au service des autres ses propres talents, sa propre créativité, sa propre sagesse et sa propre expérience en ce qui concerne l’annonce du message de la tendresse et de la compassion de Dieu à l’ensemble de la famille humaine. Sur la base du mandat missionnaire, l’Église prend soin de ceux qui ne connaissent pas l’Évangile, parce qu’elle désire que tous soient sauvés et arrivent à faire l’expérience de l’amour du Seigneur. Elle a pour mission d’annoncer la miséricorde de Dieu, cœur battant de l’Évangile  et de la proclamer dans tous les coins de la terre. »

Pour illustrer les propos du Saint Père, nous vous partageons dans cet article la très belle expérience de la mission vécue par deux de nos frères, fr. Jack du couvent Saint Antoine de Bruxelles, et fr. Antonio, actuellement en communauté  en Espagne. Comme Saint François d’Assise et ses premiers compagnons, nos deux frères sont partis cet été pour vivre une mission itinérante en Catalogne, sans argent mais en comptant sur la Providence pour le gite et le couvert. La suite ? Fr. Jack vous la raconte dans cette vidéo!

Pour en savoir plus sur notre vie à la suite de Saint François,
retrouvez-nous sur notre blog Vocation Franciscaine.