Quel type de violon sommes – nous ?

Après la Toussaint et l’appel à la sainteté pour tous (voir ici), ce dimanche 5 novembre, la Parole de Dieu (voir ) a insisté sur la nécessité de la cohérence entre nos actes et nos paroles. La première lecture et l’Évangile ont mis en évidence une tentation qui nous guette tous, celle de l’hypocrisie. Il s’agit d’une tentation dangereuse car elle nous amène à pratiquer une religion de façade. Nous restons alors en surface et notre cœur n’est pas touché. Nous ne sommes pas animés par l’Amour et nous ne sommes plus des témoins crédibles de l’Évangile. Alors comment éviter cette tentation et devenir un apôtre de feu comme Saint Paul qui nous est donné en exemple dans la deuxième lecture ? Réponse avec Fr. Pierre qui, à travers la métaphore du violon désaccordé, revient pour nous sur ces différents points. Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Homélie pour la fête de la Transfiguration : quelle est la finalité de notre vie ?

La semaine dernière, la Parole de Dieu nous avait invités à nous demander où était notre trésor. La fête de la Transfiguration que nous avons célébrée le dimanche 6 août nous permet de continuer cette méditation car elle nous oriente vers la finalité de notre vie. Elle nous montre que nous sommes appelés à participer à la gloire du Seigneur et nous projette dans le Ciel. Nous vous proposons ici d’approfondir ces aspects en retrouvant l’homélie que fr. Pierre a prononcée à l’occasion de cette fête. Vous pouvez retrouver les textes bibliques médités .