GAUDETE : le dimanche de la Joie !

Ce troisième dimanche est bien celui de la joie, malgré la Pandémie. Certes nous devions nous retrouver à la Basilique Saint Paul pour fêter le premier évêque de notre cité Narbonnaise, mais la situation sanitaire nous en empêche. Cela pourrait plomber sérieusement la joie de ce dimanche. Mais enfin, moyennant quelques règles nous pouvons tout de même célébrer l’eucharistie dans nos églises. Il semble aussi que nous pourrons, en multipliant les célébrations vivre Noël liturgiquement.

Tout cela ne doit nous faire oublier que la joie est aussi dans le don. « ll y a plus de joie à donner qu’à recevoir » . Ce don sera sans doute celui d’un Noël plus essentiel, plus centré spirituellement mais plus ouvert à la peine des autres, de ceux qui sont isolé ou dans le besoin.

Un petit texte de St Jean-Paul II nous le rappelle, lors d’un angélus du 3ème dimanche de l’Avent :

« Savoir que Dieu est proche, attentif et plein de compassion, non indifférent, qu’il est un père miséricordieux qui s’intéresse à nous dans le respect de notre liberté, est motif d’une joie profonde que les aléas du quotidien ne peuvent atténuer. […] La caractéristique unique de la joie chrétienne est qu’elle peut être partagée avec la souffrance puisqu’elle est entièrement basée sur l’amour. En effet, le Seigneur qui nous est proche au point de se faire homme vient pour communiquer sa joie, la joie d’aimer. C’est seulement ainsi que l’on comprend l’allégresse sereine des martyrs jusque dans l’épreuve, ou bien le sourire des saints de la charité face à qui souffre. C’est un sourire sans offense, qui console… »

Ce contenu a été publié dans Divers par ofmconvnarbonne. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos ofmconvnarbonne

Nous sommes les frères franciscains conventuels de Narbonne. Franciscains renvoie à notre fondateur, Saint François d'Assise. Conventuels désigne les frères qui vivent dans des couvents. Nous sommes présents à Narbonne depuis le 13e siècle. Aujourd’hui, en fraternité, nous voulons vivre l’Évangile et le communiquer avec passion à nos contemporains.