PREPARER

Préparation

Dimanche dernier la liturgie nous martelait cette injonction : « Veillez ! »

Il s’agissait d’attendre activement la venue ou le retour de quelqu’un.

Bien plus le psaume nous demander d’aller à sa rencontre, un peu comme le fit Aaron quand il perçut le retour de son frère Moïse.

Ce « Veillez !» était destiné à refouler l’engourdissement par un désir sans cesse renouvelé de la présence de Celui qui vient.

Ce dimanche nous invite davantage à « préparer » c’est-à-dire à conserver la vigilance et le désir de la venue du Seigneur, mais encore à s’activer pour que tout soit bien en place pour cette venue. C’est donc moins dans la tour de guet que nous sommes attendus que dans la buanderie et la cuisine, pour ne pas dire dans le jardin.

La deuxième semaine de l’Avent revêt un aspect qui nous rappelle davantage le Carême : il s’agit de conversion. Nous retrouvons la figure de Jean-Baptiste qui nous invite comme Isaïe à « redresser, à aplanir. »

L’autre aspect de la démarche est presque celle de la Pentecôte : c’est l’Esprit Saint qui en est le don essentiel. Nous attendons Jésus, celui qui qui baptise dans l’Esprit-Saint.

C’est donc la totalité du Salut qu’il est demandé d’accueillir avec le Christ qui vient sans cesse en notre vie pour la transformer afin que nous puissions accueillir l’Esprit qui nous transfigure et nous permet de vivre en témoin de sa Paix.

Ce contenu a été publié dans Divers par ofmconvnarbonne. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos ofmconvnarbonne

Nous sommes les frères franciscains conventuels de Narbonne. Franciscains renvoie à notre fondateur, Saint François d'Assise. Conventuels désigne les frères qui vivent dans des couvents. Nous sommes présents à Narbonne depuis le 13e siècle. Aujourd’hui, en fraternité, nous voulons vivre l’Évangile et le communiquer avec passion à nos contemporains.