Vendredi 19 juin 2020 : Le Sacré-Cœur

On pense généralement que le culte du Sacré-Cœur est une dévotion.

En fait elle constitue une véritable Théologie qui trouve sa source dans l’Ecriture.

Dans l’ancien testament, les prophètes parlent des « entrailles de Dieu ». Dieu aurait donc une sensibilité qui traduit à bien des égards son Amour pour l’Homme et la création et sa miséricorde pour les pécheurs.

Dans l’évangile de Matthieu (11) Jésus dit qu’il est « doux et humble de Cœur. »

Dans celui de Jean, celui-ci se penche sur la poitrine de Jésus durant la Cène, et au chapitre 19, le centurion transperce le cœur du Christ d’où sort du sang et de l’eau). C’est cette plaie du côté que Thomas touche à l’invitation de Jésus.

L’interprétation de ce geste donnera lieu à l’interprétation de Paul selon la quelle du côté transpercé du nouvel Adam naît la nouvelle Eve (l’Eglise) par le jaillissement des sacrements : l’eau du baptême, le sang de la messe.

Au XIIème siècle, Saint Bernard de Clairvaux insiste sur l’Humanité du Christ et développe le fait qu’à travers le Cœur humain de Jésus, Dieu aime l’humanité.

Au XIIIème siècle, St François d’Assise aime à se retirer dans les anfractuosités rocheuses se considérant à l’abri des plaies du Seigneur. Il prêche l’amour de Dieu et reçoit les stigmates dont celui de la plaie du côté.

Ensuite, avec les apparitions à Marguerite-Marie Alacoque au XVIIe siècle, une dévotion populaire prend son essor avec la Fête du Sacré-Cœur et le sanctuaire de Paray-le-Monial.

Ce qu’il faut retenir de cette fête est la considération que Jésus-Christ, Dieu fait homme, possède un cœur qui bat, qui aime, qui compatit. Que cet amour est source de notre joie et de notre espérance.

Cette année correspond au centième anniversaire de la dédicace de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, lieu d’adoration du St Sacrement, ininterrompue depuis, même durant les bombardements de la dernière guerre et récemment durant le confinement. St Thérèse de l’Enfant-Jésus et le Bx Charles de Foucauld s’y sont recueillis.

Bonne fête du Cœur de Jésus à tous.

Ce contenu a été publié dans Vie de notre église par ofmconvnarbonne. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos ofmconvnarbonne

Nous sommes les frères franciscains conventuels de Narbonne. Franciscains renvoie à notre fondateur, Saint François d'Assise. Conventuels désigne les frères qui vivent dans des couvents. Nous sommes présents à Narbonne depuis le 13e siècle. Aujourd’hui, en fraternité, nous voulons vivre l’Évangile et le communiquer avec passion à nos contemporains.